OLYMPUS DIGITAL CAMERADescription du projet:

En rai­son du déve­lo­p­pe­ment dyna­mi­que de l’économie tuni­si­enne, la Tunisie se voit con­fron­tée à des quan­ti­tés de déchets de plus en plus import­an­tes. Pour les années à venir, il est estimé une aug­men­ta­tion con­ti­nu­elle des déchets de 4 à 5 %. Vu ce cons­tat, la coo­pé­ra­tion finan­cière alle­mande sou­ti­ent depuis plu­sieurs années le déve­lo­p­pe­ment de ce secteur.
Montant appro­xi­ma­tif du cont­rat (en US$ ou Euros) : 670.200 €

Pays : Tunisie, Lieu dans le pays : Gouvernorats Béja, Jendouba, Siliana et Le Kef
Nom du Client: IGIP mbH, Allemagne
Chargé par l’ANGed (Agence Nationale de Gestion des déchets)
Financement de la KfW (Kreditanstalt für Wiederaufbau)

Date de démar­rage (mois/année) : 03/2009
Date d’achèvement (mois/année) : 12/2012

Ainsi la KfW s’est décidé à finan­cer un nou­veau pro­jet de « Gestion inté­grée des déchets muni­ci­paux dans la val­lée de la Medjerda ». Les déchets muni­ci­paux com­pren­nent les déchets ména­gers et assi­mi­lés, les boues de sta­ti­ons d’épuration, les déchets d’abattoirs, les DIB et exca­va­tion de terre, et les déchets de soin. Le but de ce pro­jet est d’éliminer les gou­lots exi­s­tants et futurs de la ges­tion de déchets muni­ci­paux dans toute cette région (sur­face d’env. 16.000 km ²) par l’implantation d’une ges­tion inté­grée des déchets muni­ci­paux à l’horizon de 20 ans (collecte, trans­port, trans­fert, trai­te­ment et recy­clage, mise en décharge). Le pro­jet fut divisé en 3 parties:

• Phase 1: Etude d’analyse de la situa­tion exi­s­tante (sys­tème de ges­tion des déchets, éva­lua­tion des don­nées sur les déchets et ana­ly­ses des déchets)
• Phase 2: Etude de concept
• Phase 3 : Etude de faisa­bi­lité et avant pro­jet som­maire de deux scé­na­rios (mise en décharge seule, et trai­te­ment des déchets avec mise en décharge)

D’après l’étude, la popu­la­tion dans la zone du pro­jet s’élevait en 2009 à env. 647.000 habi­tants pour une pro­duc­tion de déchets annu­elle de 150.000 t/an. Jusqu’à l’an 2033, une aug­men­ta­tion de la pro­duc­tion des déchets muni­ci­paux à 253.000 t/an est pro­je­tée pour une popu­la­tion totale de 836.000 habi­tants dans la zone du projet.
L’étude de faisa­bi­lité a com­paré deux scé­na­rios: le pre­mier en ne con­sidé­rant que la mise en décharge et le second qui con­sidère le trai­te­ment des déchets puis leur mise en décharge. Au final, l’étude a recom­mandé le deu­xième scé­na­rio. Ce der­nier com­prend la con­struc­tion de deux nou­vel­les déchar­ges régio­na­les sur les sites d’« Erroumani » dans le nord de la val­lée de la Medjerda et « Les Salines » dans le sud. En outre, deux instal­la­ti­ons de trai­te­ment (PMB), un sur cha­que site d’en­fouis­se­ment, ont été pré­vues pour le trai­te­ment de toute la quan­tité de déchets, ainsi que 38 sta­ti­ons de trans­fert répar­ties dans la zone du projet.
Entre 2014 et 2033, le site d’« Erroumani » accep­tera 2.461.072 ton­nes de déchets et le site “Les Salines” 1.713.623 ton­nes. L’étanchéité de base des deux déchar­ges est assu­rée par deux cou­ches d’argile com­pac­tée et une géo­mem­brane en PEHD de 2,5 mm d’épaisseur. L’eau plu­viale et les lixi­viats sont collec­tés sépa­ré­ment. Les lixi­viats seront ensuite trai­tés sur place dans une instal­la­tion de trai­te­ment des lixi­viats pré­vus à cet effet.
La pro­chaine étape (Phase 4 attendu en 2014) sera la phase d’avant pro­jet détaillé et la pré­pa­ra­tion du dos­sier d’appel d’offres des déchar­ges et des cen­tres de PMB (con­di­ti­ons con­trac­tu­el­les, spé­ci­fi­ca­ti­ons tech­ni­ques, des­sins tech­ni­ques, piè­ces jus­ti­fi­ca­ti­ves), ainsi que l’as­si­s­tance à la pas­sa­tion du marché.

OLYMPUS DIGITAL CAMERADescription des services fournis par notre personnel:

  • Enquête et ana­lyse de la situa­tion exi­s­tante de la ges­tion des déchets :
  • Types et quan­ti­tés des déchets
  • Système de collecte, trans­port, trai­te­ment et mise en décharge actuelle
  • Identification des points noirs
  • Pronostic de l’évolution de la pro­duc­tion et des quan­ti­tés de déchets
  • Réalisation d’analyses des déchets (com­po­si­tion, métaux lourds, den­sité, teneur en eau …)
  • Détermination des poten­tiels de recy­clage maté­riel et éner­gé­tique, et des poten­tiels de réduction
  • Développement d’un plan direc­teur de ges­tion des déchets soli­des pour la val­lée de la Medjerda en ten­ant compte des aspects insti­tu­ti­on­nels, opé­ra­ti­on­nels, finan­ciers, socio-économiques et juridiques
  • Analyse des coûts et déve­lo­p­pe­ment d’un sys­tème tarifaire pour la val­lée de la Medjerda
  • Calcul de la quan­tité de gaz de décharge et de la vente des cré­dits carbone
  • Etude de faisa­bi­lité pour le nou­veau sys­tème de ges­tion inté­grée des déchets muni­ci­paux avec deux déchar­ges, 2 cen­tres de pré­trai­te­ment mécano-biologique ainsi que 38 cen­tres de transfert
  • Scénario 1: pla­ni­fi­ca­tion de deux nou­vel­les déchar­ges (APS)
  • Scenario 2: pla­ni­fi­ca­tion de deux nou­vel­les déchar­ges ainsi que deux cen­tres de pré­trai­te­ment mécano-biologique (APS)
  • Calculs des coûts (inves­tis­se­ment et explo­ita­tion) pour cha­que décharge et centre de PMB
  • Business plan pour le sys­tème de ges­tion inté­grée des déchets municipaux